4 décembre 2022

A Cordemais on rase gratis, surtout les arbres

« Reboiser Cordemais », une promesse ambitieuse que les Cordemaisiens ont pu entendre lors de la dernière élection municipale. Pourtant, depuis la victoire de cette équipe qui annonçait mettre l’écologie au centre de son projet avec une commission « Espaces végétalisés, transition écologique » transversale, le déboisement et l’artificialisation forcenés continuent.

En cette fin juin 2022, une semaine à peine après un épisode de chaleur record, les enfants de l’école primaire Sainte Anne ont pu assister à l’arrachement de la haie d’arbres assurant un minimum d’ombrage au parking situé devant l’établissement. Depuis quelques années, la destruction de la maison de retraite, la construction d’un nouveau bâtiment de l’école et la mise en place d’un nouveau quartier de maisons individuelles ont provoqué la disparition d’un verger de pommiers et de nombreux arbres et arbustes, modifiant d’autant l’environnement direct des enfants.

Le parking de l’école Saint Anne en mai 2013 – Image Google Maps

Hormis les arbres présents en arrière plan, tous les végétaux présents sur cette photo prise en 2013 ont été arrachés.

Difficile pour les prochains intervenants « nature » d’expliquer aux enfants de l’école l’importance de préserver la végétation quand ils voient au quotidien les adultes artificialiser chaque parcelle du bourg de Cordemais, remplacer des haies d’arbres par des trottoirs.

L'écho local

L'écho local est un média écolo indépendant à l'échelle de la communauté de commune Estuaire et Sillon, dans l'estuaire de la Loire.

Voir tous les articles de L'écho local →